29 octobre 2020

Frileux présages (Quatrains, 1273)

 

 

La feuille qui roussit sur sa couche de mousse

Et ce cri répété, présage d’oiseau sage

Que la brume assourdit, nous disent que la terre

Achève sa courbette et relève la tête.

 

 

 

les_4_saisons

 Image : X

 

JCP, 10/2020

Posté par J Claude à 17:29 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 octobre 2020

Éternel Narcisse (Quatrains, 1265)

Echo_Narcisse_Wa450 ouse copie

 

 

 

Éternel Narcisse

 

Narcisse se mirait, et il se trouvait beau.

Il avait la 5G, et montrerait enfin

Au monde son ami son image éternelle ! -

Et les réseaux sociaux en frémiraient de joie.

 

 

JCP Sept-Oct 2020

Posté par J Claude à 10:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 octobre 2020

Fin de rêve (1092)

 

 

 

Fin de rêve

 

En artiste accompli, le faiseur de rêves salue,

dépose son pinceau, range ses couleurs,

tire le rideau noir aux étoiles menteuses,

se retire et laisse le spectacle s’achever

sur un pétillement d’étincelles.

 

Ligoté par le songe et bâillonné par le sommeil,

le rêveur qui ne peut applaudir

désespère longuement d’un rappel,

puis laisse là son rêve et s’en extirpe dépité.

 

 

JCP 12/2019-10/2020

Posté par J Claude à 05:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 octobre 2020

Couleurs du jour (Quatrains, 1260)

 

IMG_4524 169copie copie

                                                                                                                Im. JCP

 

 

Couleurs du jour

 

Sur la toile céleste, au bleu tous les matins

Le gris livre combat. Mais le peintre du ciel,

Impressionniste fou, chasse les combattants

Et choisit les couleurs de son lever du jour.

 

 

 

JCP 09/2020

Posté par J Claude à 20:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
01 octobre 2020

Drame céleste (1264)

dieux 300ns titre-1

 

 

Drame céleste

 

Au concours sans départ du grand flux des étoiles,

Des soleils moribonds ont le rêve d’audace

Où se consent le jour aux archipels de nuit.

Et les rayons brisés de ces lumières mortes

Se fondent lentement au creux des transparences,

Cadavres de lueurs où des dieux* qui méditent

Songent avec tristesse à un monde meilleur.

 

 

 

* Terme générique relatif à l’inexpliqué.

 

JCP 09/2020

Posté par J Claude à 08:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :