18 mars 2019

3, 4, 5 ; Trinité !

 

                                                                                    À Montesquieu

 

Connu des pharaons, prodige de rigueur

Où l’angle droit s’impose à l’œil du bâtisseur,

Triangle 3-4-5, c’est ainsi qu’on t’appelle,

Et tu guides toujours la pioche ou bien la pelle.

 

Pythagore dit-on, sans boire et sans manger,

Te contempla dix jours nourri de ta beauté !

Triangle 3-4-5, il est tant de merveilles

Enfouies dans nos cœurs que ton tracé réveille…

Poésie de la forme, ô triangle parfait,

Sois pour toujours mon Dieu, je serai ton sujet !

 

Ainsi je te vénère, ô Trinité Unique,

Et t’offre ces versets, où la mathématique,

Chant pur, accent divin, exprime clairement

Que toi, Plus Grand des Dieux, vis seul au firmament :

c = √ (a² + b²)

5 = √ (3²  + 4²)

5 = √ (9 + 16)

5 = √ 25

5 = 5 : Plénitude de l’exact, beauté parfaite,

Donnerons-nous un jour la majuscule au chiffre ?

 

Toi, Vertige Divin, Ange de complétude,

Toujours, du haut des Cieux, sois ma béatitude !

 

◄►

 

(- On peut bien adorer le Coq ou la Pendule, mais soyons vigilants :)

http://chansongrise.canalblog.com/archives/2018/03/20/36246470.html

 

 

3-4-5 copie 2 680

IMG_9353

Jyssépé 03 2019, Thème proposé aux Impromptus Littéraires : "Si les triangles faisaient dieu, ils lui donneraient trois côtés" (Diderot, Lettres persanes).

Posté par J Claude à 09:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

13 mars 2019

Un ami discret (1005)

 

 

Ce plus petit que rien se dit en toute langue ;

Mais timide et fragile, au seul dit de son nom,

Soit-il de langue morte, il s’effondre et se meurt.

 

Jamais nul ne l’a vu, certains ont cru l’entendre,

D’autres l’ont poursuivi, repoussant l’horizon

Plus loin que terre et mer, et ne l’ont pas trouvé.

 

Plus vaporeux que l’air, pourtant je le connais

Et l’invite parfois, en visiteur discret.

Tu prends si peu de place, mais quelle joie immense

Que d’être ton ami, impalpable silence !

 

 

 

JCP 03 2019 Pour Les Impromptus Littéraires : D’après « Les Plaisirs minuscules » de Philippe Delerm (bis).

Posté par J Claude à 10:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
11 mars 2019

Philippe Geluck

 

b20031220_lentille_maxzertgzertg

 

Posté par J Claude à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 mars 2019

2 Citations

 

103931032zertgzertg

albertcamuszertgzertg

 

 

Alfred de Vigny (1797-1863)

« L'espérance est la plus grande de nos folies. » (Stello)

 

Albert Camus (1913-1960)

« Tout le malheur des hommes vient de l’espérance »

(L’homme révolté.)

 

Posté par J Claude à 09:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mars 2019

La saveur du rien (1000)

 
 

Si certains ont vanté les plaisirs minuscules

Et loué d’un demi jusqu’à la mince bulle,

Ou bien dans la poussière échappée du balai

Vu sans porter gilet la chute du Palais,

 

J’ai découvert pour vous, n’en déplaise au poète,

Ce qu’est le vrai bonheur sans décor ni paillettes :

Sur la toile de fond d’un silence parfait,

Délaissez tous les bruits soient-ils beaux soient-ils laids.

 

Sentez-vous respirer. Et posé sur coussin

Ne bougez plus les pieds ne bougez plus les mains.

Au penser non-pensé d’un attentif rien-faire,

Vous le verrez passer, petit grain de lumière :

 

L’atome de plaisir où perce le bonheur

Soudainement grandi adoucit le malheur,

Et le sourire doux qui fleurit à la lèvre

Vaut bien tous les bijoux faits des meilleurs orfèvres.

 

Et de ce premier pas sur le chemin sans pas,

Peut-être au fond de vous quelque chose naîtra.

 

 

 

JCP 03 2019 Pour Les Impromptus Littéraires : D’après « Les Plaisirs minuscules » de Philippe Delerm.

 

Posté par J Claude à 18:11 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,