27 janvier 2017

0780 Évolution

 

Évolution

 

 

Au damier délaissé l'insecte noir se cache,

Et l'homme n'a pas vu se résorber la tache.

La frontière impossible qui se nourrit d'espoir

Se devine pourtant sous la torpeur du soir.

 

Mais jamais ne s'écroule la fragile barrière,

Personne n'en repousse les murs dans la poussière

Et le fleuve grossi des pleurs de l'univers,

Rougi d'un sang épais, disparait dans la mer.

 

L'absolution des uns est le malheur des autres,

Aux feux clarifiés brûlons les faux apôtres,

Retournons le damier sous la nouvelle loi :

Ce n'est qu'à table rase que le vrai se déploie.

 

 

 

JCP 26-28 12 16

Posté par J Claude à 11:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 janvier 2017

778 Le souffle retenu

 

Le souffle retenu

 

 

A la porte du vent, un implacable rite

Retient le voyageur sous l'arbre qui s'agite.

Il sait que ce plafond ne lui survivra pas :

Le regard du silence a profané ses pas.

 

Sous le règne évincé des dynasties trop brèves,

Des bouleversements ont dispersé le rêve :

Sur la route élargie vers les clameurs du soir

Il n'est de pierre plate où l'on pourrait s'asseoir.

 

Quelque chose a roulé sur ces rumeurs de fête,

Et la foule éphémère de ces mondes hurlants

Jamais ne ralentit le cours de la comète,

Car nul n'a su frapper à la porte du vent.

 

 

JCP  25 12 16

Posté par J Claude à 11:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 janvier 2017

0775 Inquiétude du soir

 

Inquiétude du soir

 

Alors que la lumière en tous lieux s'abolit,

Est-ce d'eau ou de vide que le vase s'emplit,

Est-ce le chant des eaux ou celui de la pierre,

Enfin quels sont ces sons dont on ne sait le taire ?

 

Du nouveau crépuscule échappe un souffle long,

Les cris sont apaisés sous l'arbre solitaire ;

Un homme s'est penché sur le creux du sillon,

Et son front rajeuni s'est posé sur la terre.

 

Au cœur de ce silence où l'homme seul avance,

Le temps s'est arrêté  quand nous parvient la transe

Au nuage mourant d'une onde passagère :

On pressent au lointain l'approche d'une guerre.

 

 

 

JCP 23 12 2016

Posté par J Claude à 03:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 janvier 2017

0774 Dubitatif du Tout

 

Dubitatif du Tout

 

Le carton déplié ne montre rien de plus :

On voit l'ombre grandir sous la divine feuille,

Et le cuir déchiré où l'homme n'a pas lu

Montre sous les écailles que l'ancien temps s'effeuille.

 

Alors grandit la peur et le ciel qui noircit

Ne dit rien du passé que l'oiseau noir tourmente ;

Du nuage si fin que l'espoir a grossi

S'écoule une pluie fine qui ravine la pente.

 

Lassé des lois des dieux, le lac se mire aux cieux ;

Et l'étoile brisée, qui n'est plus que poussière,

Offre son éclat mort à des regards sans yeux.

Le temps reprend ses heures, et coule sa rivière.

 

 

JCP 23 12 2016

Posté par J Claude à 04:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]