Schnapsglas_grüner_Chartreuse copie

 

0737  Lendemains

 

Impossible d'ouvrir, tout colle à ma paupière.

Ô liqueur mes amis, des chartreux de Saint Pierre -

Aux rudes lendemains, je le sens bien ici :

Le crâne douloureux et l'estomac aussi !

 

Voici dans le miroir, coiffés à la truelle,

Tous mes pauvres cheveux : envolée la ruelle

Qui faisait tout mon chic, séparant mon gazon.

Rapide coup de peigne, et quittons la maison...

 

On frappe à mon oreille et mes joues sont chauffées,

De la verte liqueur remonte une bouffée.

Dès lors régime sec : "- Un verre, non merci  !"

Mais c'est mon ami Jean, c'est bien lui, le voici...

 

..."- Un verre, non merci !" - j'en ai la rouge-gorge

Et ma face enflammée exhale un vent de forge ;

A mon crâne en furie un sifflet de steamer

M'invite pernicieux à plonger à la mer !

 

 

JCP 01 2016  Pour Les Impromptus Littéraires : rimes du poème de Victor Hugo "Fenêtres ouvertes".