17 août 2021

Bois flotté (0234)

 

            Ce sonnet, qui s'est vu attribuer le troisième prix du concours de poésie 2021 "POETIKA"  (13 pays participants), valait peut-être une brève remontée en "tête de gondole".

Ceci malgré qu'une certaine modestie s'y oppose - modestie insuffisante pour s'y opposer vraiment... tout arrangeur de mots cherche à être lu.

Par égard envers les mots, l'image d'illustration de la première édition n'a pas été jointe.

 

http://www.poetika17.com/listelaureats.html

 

 ◄►

 

 

Bois flotté

 

Aux sables en repos que la marée délaisse,

Vient mourir sur la grève une pièce de bois,

Venue peut-être là de la nef d’un grand roi,

Comme d’un frêle esquif accablé de vieillesse.

 

- Que tu sois d’un vaisseau de tant et tant de pièces

Ou du pauvre canot d’un vieux pêcheur d’anchois,

Que la poudre ou l’écueil aient eu raison de toi,

Qui saura les émois de ta prime jeunesse ?

 

Déjà le flot grondeur, sous les vents revenus,

Ramenait la marée aux grands espaces nus,

Lorsqu’une faible voix déclarait en substance :

 

- Sachez que je ne fus coque d’aucun vaisseau,

Mais qu’à ces reliquats jadis pendaient des os,

Dit le morceau de bois, - ainsi, je fus potence.

 

 

 

 

 

JCP Août 2010, revu et corrigé Décembre 2019

JCP, Novembre 2015, pour Les Impromptus Littéraires :

 http://impromptuslitteraires.blogspot.fr/2015/10/jcp-une-photographie.html 

 Ce poème a été inspiré par la côte sauvage d'Oléron.

Posté par J Claude à 07:28 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 juillet 2021

Vacuité (Quatrains, 1351)

 

 

 

Vacuité

 

Fêlure dans le temps ou prodige indicible,

Mon miroir ce matin était vide de moi.

C’est dans un grand frisson de l’orteil au cheveu

Que je me retournai. Il n’y avait personne.

 

 

 

JCP, 07/2021

Posté par J Claude à 10:31 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 juin 2021

Qui ? (Quatrains, 1346)

 

 

 

Qui ?

 

Celui que tu vois, là, au bord de la falaise,

Le regard dans le vide et qui n’est autre que toi,

Ne l’interpelle pas, car tu disparaîtrais

Par la route invisible échappée de son front !

 

 

JCP, 05/2021

Posté par J Claude à 19:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juin 2021

Toujours vient la mer (1050)

 

 

 

Toujours vient la mer

                             À Walt Whitman

 

Élargi par le temps,

L’estuaire du fleuve

Qui se jette à la mer

Ressemble à la vieillesse,

Élargie par les ans,

Qui se jette à la mort.

 

 

 

JCP, 06/2021

Posté par J Claude à 09:53 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 juin 2021

Mutation (Quatrains, 1347)

 

 

 

Mutation

 

La barque a bu la mer. Affalée sur le sable,

Ses avirons au sec, elle semble promise

À une vie nouvelle où les eaux n’ont pas cours.

Quatre roues lentement émergent de sa coque.

 

 

JCP, 05/2021

Posté par J Claude à 17:59 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 mai 2021

PICASSO (1348)

 

 

 

PICASSO

 

Péninsule accostée aux laves enflammées,

Nébuleuse de blanc de la conscience pure,

Qui du crayon jaillie débâtit la prison

D’une âme qui s’enivre à son tout premier bal !

 

De l’effrayant fouillis aux couleurs surannées

Où rien ne transparaît, la puissance d’esprit

Qui déblaie le chemin réunit un à un

Mille et un sentiments et les fond au creuset.

 

Paysage éclaté, où l’essentiel demeure

Plus fort en vérités que la vie que la mort,

Visages déchirés par la joie par la peur

Où toute une émotion se chiffre en un seul trait !

 

D’un halo invisible, où l’œuvre disparaît,

S’exhale l’expression de la toile achevée,

Sensation épurée où la pensée se tait,

Et la conscience boit au seul dire du peintre.

 

 

JCP, 05/2021

Posté par J Claude à 09:22 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mai 2021

C'est plus comme avant (Quatrains, 1345)

 

 

 

 

C’est plus comme avant

 

Dans l'âge et ses tourments est un signal morose

Voulant que retirer ses plus beaux vêtements,

De prélude à l’amour, passe un peu trop souvent

À palpation de médecin. On le regrette.

 

 

JCP, 05/2021

Posté par J Claude à 09:32 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,
21 mai 2021

Toilette terrestre (1335)

 

 

 

Toilette terrestre

 

Vastes comme le ciel, de grands bras de cristal

Retroussent l’horizon, et court l’onde invisible

Qui entrouvre les mers et libère les vents,

Et fissure le sol en de mortels élans.

 

De villages noyés en îles émergées,

La terre est en toilette, et, contemplant sa peau,

Ici de lave tiède ou là rasée de près,

- Libre de parasites - laisse éclater sa joie.

 

 

JCP, 04-05/2021

Posté par J Claude à 10:58 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mai 2021

La semence du temps (Quatrains, 1338)

 

IMG_0237 copie

                                                                                                                                   Oléron, la dune de St Trojan, 19 Juin 2011, 6 h. du matin

 

 

La semence du temps

 

Sur le dos de la dune, où des éclats de jour

Se fondent à la nuit, en artiste éphémère

Imprégné des senteurs de rives inconnues,

Le vent a déposé la semence du temps.

 

 

JCP, 04/2021

Posté par J Claude à 07:53 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mai 2021

Aujourd'hui : rien (Quatrains, 1325)

 

 

 

Aujourd’hui : rien

 

Éveillé ce matin avant le chant du merle,

Je sus, dans un éclair, qu’aucune activité,

De toute la journée, n’atteindrait mon bien-être,

Et bondis de mon lit impatient de rien-faire !

 

 

 

 

JCP, 03/2021

Posté par J Claude à 17:34 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,